fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs Casino Compagnie Vendeenne Emard Optique mma Crédit Mutuel Neptune FM sita Super U VM Matériaux Atlantic Hotel Compagnie Vendeenne Oya Vendée Hélicoptère U C A YE Collection Yeu Joue Cars RAtata Vendée Conseil Général fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs fetedesfleurs

PromoBenef : régie publicitairePromoBenef

HISTORIQUE FETE DES FLEURS

La Fête des fleurs est une manifestation qui existe depuis plusieurs dizaines d'années sur l'ile d'Yeu.
A l'origine elle consistait à faire le tour de l'île, en groupe, déguisés pour visiter, dans la bonne humeur, tous les villages.
Renseignements pris auprès de M Maurice ESSEUL, notre historien local, on sait qu'une mi-carême eut lieu en 1951, puis en 1952 et en 1953. Cette manifestation organisée par la fanfare à la mi-carême (en mars) consistait en un carnaval avec défilé de chars. A cette occasion on couronnait la reine de l'Ile d'Yeu. Puis il y a une interruption de plusieurs années. Nouvelle tentative pour la mi-carême de 1966 avec une remise de prix le soir en présence de M Louis MICHAUD député-maire. Et en 1968 le 24 mars pour être précis un seul et unique char reprend la tradition sous la direction du célèbre ''TATAVE'', le sujet : un druide entouré de gaulois et de romains qui chantaient à tous les échos ''Les gaulois sont dans la plaine''! Un comité des fêtes se constitue dans l'hiver avec la création d'une revue théâtrale. Les recettes serviront à financer l'élection des reines et à construire leur char pour le défilé.
En 1969 le défilé est fixé pour la première fois au lundi de la Pentecôte, et cette fois le succès est au rendez-vous avec 17 chars et de nombreux groupes costumés. La nouveauté, ce sont les fleurs des champs (marguerites, ajoncs et genets) qui servent de base à la décoration. Des prix accompagnés d'un chèque de dédommagement sont également remis à chaque groupe de participants lors du bal de clôture. Malheureusement suite à une querelle entre chars, pour un prix, le comité des fêtes se dissout en Juin 1977, après la fête des fleurs.
Nouvelle interruption donc !
Mais en 1983 l'association des majorettes et la fanfare reprennent le flambeau (sous l'impulsion de Jacques BAUDRY), il faut dire que les ilais sont demandeurs car c'est une fête ou toute la population participe activement de près ou de loin. Le défilé s'étoffe et comprend
Alors une vingtaine de chars tous décorés de fleurs naturelles et près de 400 personnes. Ce qui par rapport aux 5 000 habitants représente près de 10% de la population! Le financement se fait à l'aide d'une tombola, chaque char vend ses billets, en touche un quart et verse le reste aux organisateurs. De nombreuses fanfares du continent sont invitées pour l'occasion et l'évènement connaît une certaine notoriété sur la Vendée.
Malheureusement les associations jettent l'éponge devant le succès d'une telle manifestation en 1992, il n'y a plus assez de bénévoles pour assurer l'intendance. Durant trois années (93, 94 et 95), les ilais sont privés de leur manifestation préférée.
Mais la population réclame la fête des fleurs et c'est René BERNARD, gérant à l'époque du dancing Les Cytises qui relance à lui tout seul : l'élection des Reines et le fameux défilé en 1996. Il récidive en 1997 mais devant l'ampleur de la tâche il renonce à organiser l'édition 1998.
Là aussi plusieurs années s'écoulent sans fête des fleurs, mais à l'approche de l'an 2000, beaucoup se prennent à rêver. Un jeune ilais Cédric MOUSNIER qui voudrait bien défiler pour ses vingt ans, commence à rameuter les amateurs. Tous les anciens groupes des fêtes précédentes se réunissent dans l'hiver 1999-2000 et constituent une association spéciale fête des fleurs : MANIFEST'ILE.
A l'unanimité Cédric est nommé président et une douzaine de personnes l'épaulent dans sa tâche.
En l'an 2000 pour la première édition les organisateurs n'ont aucun budget, donc il n'y a pas de formation musicale extérieure ni de char des reines. Mais qu'importe le succès est là. Une tombola est organisée pour la circonstance, cette fois les chars touchent la moitié des billets vendus et plus de 2 200 carnets sont vendus !
Afin d'éviter un essoufflement et ne pas refaire les erreurs du passé, la fête devient bi-annuelle, autre avantage cela permet une meilleure préparation.
En 2002 c'est reparti et les recettes de l'édition précédente permettent la venue du Bagad de Chateaubriant.
Rebelote en 2004 avec pour la première fois une subvention du conseil général de la VENDEE, cette fois c'est le BAGON SHOW de NANTES (musique brésilienne) qui défile devant les 17 chars.
En 2006 deux formations extérieures font le déplacement : la péniche des Sables d'Olonne qui s'est bien intégrée au défilé et l'école de Samba de Nantes qui n'a pas ménagé son énergie au cours de cette journée. Citons également la fanfare St Amand et l'Harmonie St Hilaire, les deux formations ilaises qui ont participé très activement à cette Fête des Fleurs.

2008 pour fêter dignement les 40 ans de cette manifestation c'est l'imposante batterie fanfare Notre Dame des Paludiers de l'Ile d'Olonne qui est en tête avec ses 50 musiciens et danseuses, d'un cortège de plus de sept cent personnes! Il faut dire que les groupes derrière les 19 chars sont de plus en plus importants entre 30 à 40 participants, du jamais vu! De plus comme tous les groupes interprètent leur chorégraphie, le spectacle vaut vraiment le détour.
Même nos mamies du foyer Les Chênes Verts sont de la partie avec des Miss de 75 à 80 ans encore une première! Le soir c'est l'apothéose avec les chars qui s'illuminent à la nuit tombante, ce qui donne encore un autre aspect à la fête. Et cerise sur le gâteau, le feu d'artifice qui clôture en beauté cette superbe manifestation !
Un site internet est construit par Samuel et Nathalie et est à conseiller fortement : http://fetedesfleurs.yeu.free.fr et à consulter sans modération.

Le 23 mai 2010 des membres du Bagad de Nantes sont présents pour animer cette manifestation avec également les Joyeux Maraîchins de Challans qui viennent en force cette année. Trois d'entre eux avait déjà participé en 2008. Coté Nantais un des musiciens a lui aussi participé en 2002 avec le bagad de Chateaubriant. Le cortège qui comprend alors 22 chars, plus de 900 festivaliers s'étire alors sur 1 kilomètre.

Le cap du millier de participants est atteint le 27 mai 2012, les ilais et les ilaises surtout les jeunes se sont mobilisés en masse pour aligner 24 chars tous magnifiques. L'école de SAMBA de Nantes : CORACAO DO BRASIL (troisième participation) ouvrait le défilé et mettait le feu au port noir de monde. Tandis qu'en fin de cortège les 45 musiciens d'AMICAL MUSIC de Vieillevigne-La Planche terminaient magistralement ce somptueux défilé. Malgré une arrivée plus tardive que prévue 23H au lieu de 22 H, 15 000 personnes s'entassaient sur le port plein à craquer, mais quelle ambiance!! Et pour la 1ere fois un DVD réalisé par un professionnel immortalise l'événement.

Une seule ombre au tableau l'absence de télévision, mais nous devrions être à l'honneur pour 2014.


Maurice CHAUVITEAU


Ancien historique (2012)
Ancien historique (2006)
Autres historiques

Mise à jour le 28 mai 2014

Pour toutes suggestions, merci de me contacter en utilisant la page contact.
Ce site utilise Google Analytics
PageRank Actuel